Janos en plein déménagement à vélo

Üdvözöljük Párizsban !

Derrière une longue barbe et des yeux rieurs, arpentant fièrement les rues de la capitale équipé de son fidèle destrier, Janos vient juste de rentrer à l'atelier-boutique de Carton Plein. Valoriste depuis plus de cinq mois, il est en charge des collectes et des livraisons de cartons, ainsi que des déménagements à vélo.

Ayant connu un lourd parcours d'errance pendant plus d'un an et demi dans les rues de Paris, il souhaite désormais construire son projet en France : avoir un logement "normal", obtenir un travail "normal", mener une vie "normale".

Cela fait maintenant 9 ans qu'il a quitté la Hongrie, son pays natal, dans l'espoir d'une vie meilleure. Il y a aussi laissé son fils, agé aujourd'hui de 20 ans, qu'il n'a pas vu depuis 2 ans déjà. Toutefois, père et fils se contactent régulièrement par internet, sur une plateforme de messagerie instantanée.

Lors de son périple au sein de l'Europe, il est d'abord passé par l'Italie, où il a travaillé quelques années en tant que chauffeur de fourgons et de camions. Il est ensuite passé par l'Allemagne où il travaillait le béton et le fer pour la construction de bâtiments. Il a également travaillé aux Pays-Bas, où il était embauché comme chauffeur/livreur. Il a toujours exercé des métiers physiques et manuels, et souhaite continuer dans cette voie en France.

Janos aime beaucoup les déménagements à vélo. A Carton Plein, il prend du plaisir à travailler avec les autres valoristes et avec Marion, la nouvelle encadrante technique déménagement de l'association. Il apprécie particulièrement lorsque ses collègues ont une bonne connaissance des pratiques de travail, car cela permet de fluidifier le travail, et ainsi le rendre agréable. Il apprécie ces moments car cela lui permet de sortir du cadre de l'atelier de temps à autre. Attention à ne pas en abuser : le déménagement à vélo électrique reste une activité physique mobilisant à la fois le corps et l'esprit. Il préfère les petits déménagements aux gros, car c'est un domaine qu'il maitrise mieux.

Il suit également les cours de français proposés par les bénévoles de Carton Plein, mais souhaite développer encore plus son niveau afin de mener à bien son projet professionnel. Accompagné de Tom, accompagnateur socio-professionnel, il ira cette semaine se présenter à une autre association, toujours dans le 18ème, afin de bénéficier de cours de français supplémentaires, bien évidemment gratuits.

Janos devant l'atelier-boutique de Carton Plein

Enfin, pour répondre à la question que tout le monde se pose, cela fera 3 ans en octobre qu'il laisse pousser sa barbe !

{{ message }}

{{ 'Comments are closed.' | trans }}